Le tissu de lin – Un peu d’histoire

Nous parlons ou écrivons beaucoup sur les tissus en lin, ou les articles fabriqués à partir de ces tissus. Attachons nous maintenant aux origines de ce merveilleux tissu. Les ancêtres du linge de lit ou de table en lin, ou de nos vêtements en lin, viennent des tout premiers temps de l’humanité.

linen-dress

La fibre de lin, tout comme celle de laine, est l’une des plus anciennes utilisées par l’homme. Les fibres sont produites à partir des tiges de lin. Le lin était un textile très important, plus que le coton ou d’autres fibres, en raison de sa polyvalence et de son utilisation dans de nombreux domaines. Le meilleur atout du plant de lin est que toutes ses parties sont utiles à quelque chose, rien n’est gaspillé. Pour la fabrication d’un tissu de qualité, seules les meilleures tiges de lin sont sélectionnées, mais les parties de la plante non utilisées – comme les graines, l’huile, la paille ou les tiges de moindre qualité – sont affectées à la fabrication de nombreux produits : lino, savon, huile aux propriétés nutritives excellentes pour la santé, papier, nourriture pour le bétail, et bien d’autres choses encore.

flax-plants

Pour cultiver le lin, il faut un sol bien drainé et un environnement frais et humide. Le climat de l’Europe de l’Est et de l’Ouest est parfait pour cela. Les lins de ces régions sont réputés pour être d’une qualité supérieure. Le lin (ou de son nom scientifique Linum usitatissimum) fait partie de la famille des Linaceae. Le dernier mot de son nom latin signifie « le plus utile » et nous montre l’importance de cette plante chez les Anciens. Des découvertes récentes en République de Géorgie ont démontré que le lin cultivé et ses produits dérivés étaient déjà utilisés par l’homme 30 000 ans avant JC. !

falx-linen-production

C’est dans les pays du Moyen Orient que l’on trouve les origines du lin cultivé et des tissus de lin – la culture du lin y a prospéré, et des artisans très habiles l’ont transformé en cordes, en tissus, puis en d’autres produits. De nos jours, le lin est une plante très répandue qui pousse dans de nombreuses régions du monde.

Les travaux difficiles nécessaires pour  la production de vêtements en lin depuis la culture de la plante étaient source d’un coût élevé. Ce n’était pas accessible à tous. Dans l’Egypte ancienne, il était de coutume d’envelopper les momies dans du lin avant de les coucher dans leur tombe, et parfois le lin pouvait même être utilisé comme monnaie. Dans l’Europe médiévale, les tissus de lin étaient bien connus et très utilisés – vêtements, sacs, draps, voiles de bateau, filets de pêche, cordes et cordes pour arc, bourses … Il y avait aussi une croyance populaire attribuant à la plante des pouvoirs de protection – on disait que la fleur de lin protégeait de  la sorcellerie et de la magie noire. Le lin a même sa place dans la Bible – le Christ, dans son tombeau,  était étendu dans un Lin.

Pour moi, c’est à la fois très intéressant et satisfaisant de  travailler un tissu qui a de telles racines. Le fait de savoir qu’il y a des siècles, des gens portaient des vêtements en lin, dormaient dans des draps en lin, et mangeaient sur des nappes en lin, est quelque part rassurant. Je me sens comme un successeur de tous ceux qui ont crû dans le lin et ont imaginé toutes ces façons de l’utiliser pour le confort, la beauté ou la santé d’autres êtres humains. Quand je dessine et produis mon linge de lit, mes serviettes de bain, mes nappes et serviettes, ou mes vêtements en lin, je suis fière d’être dans la continuité de cette importante mission.

Poster un commentaire