Guide pour le « Slow Living »

 

Slow Living

Introduction

Durant les derniers mois, nous avons eu le plaisir et le privilège de parler avec bon nombre de créateurs, entrepreneurs et personnes d’influence pour connaître leur avis sur le slow living. Ce guide est une compilation de leur sagesse et de leurs idées, réunies pour vous aider à apporter un peu de simplicité et de lenteur dans votre vie.

What is Slow Living

QU’EST CE QUE LE SLOW LIVING ?

Il n’y a pas de réponse toute faite à cette question, mais il y a quelques thèmes et valeurs récurrents qui étayent le mouvement du slow living. Il pourrait sembler que ce mouvement n’est qu’une cynique démarche de marketing, et s’il est vrai que de nombreuses entreprises adoptent l’esthétique du slow living, il y a beaucoup plus là que de la seule communication.

Le slow living vient d’un besoin d’un mode de vie meilleur, plus équilibré. Il vient d’un besoin de descendre de notre train-train quotidien, et de faire le point sur ce qui nous rend vraiment heureux. Il inclue des idées présentes depuis des siècles, et profondément enracinées dans nombre de cultures anciennes, mais il est aussi le résultat d’un mode de vie moderne éreintant.

Voici ce que pensent nos invités sur la signification du slow living, avec quelques conseils à intégrer dans votre vie, si vous le souhaitez.

Le temps

Slow Living - Time

Peut-être notre bien le plus précieux, et le plus difficile à trouver. Il semble que nous n’en ayons jamais assez, et celui que nous avons est rempli par le travail, la famille, les engagements, les tâches ménagères, les courses, et les réseaux sociaux. C’est si difficile de gagner un peu de temps pour la réflexion,  pour se régénérer, et pourtant parvenir à gagner de tous petits moments de notre journée peut avoir d’énormes bénéfices.

Nous nous sentons parfois dans une impasse entre éreintement et burnout. Mais adopter le slow living vous offre une autre voie. Il se peut que vous ne puissiez sauver que 5 minutes à l’heure du déjeuner, mais utilisez ces 5mn intentionnellement et consciemment et elles peuvent vous remettre en selle pour le reste de la journée. Faites une marche rapide autour du bureau, ouvrez une fenêtre pour respirer l’air frais, faites quelques exercices, lisez un poème, allumez une bougie et restez tranquille.

Organisez-vous. Tellement de temps est perdu dans des tâches inefficaces, des déplacements inutiles. Trouvez le système qui vous convient, que ce soit un « Bullet Journal », un emploi du temps sur le portable ou un agenda mural, ensuite donnez la priorité à ce qui doit vraiment être fait chaque jour. Le reste peut être relégué dans une liste « à faire », pour les éventuels moments libres. Préparez vos menus de la semaine, pour ne pas avoir de courses à faire tous les jours, et cela vous permettra d’utiliser plus efficacement vos ingrédients. Faites le ménage d’une pièce 15mn chaque jour, plutôt que de passer des heures à nettoyer.

Si vous pouvez obtenir plus de temps pour réfléchir à ce qui vous importe réellement à vous et à vos proches, vous en retirerez tous les bénéfices. C’est une question d’équilibre. Il se peut que l’équilibre travail/vie privée soit inatteignable, mais vous pouvez faire pencher la balance du bon côté. 


Les relations 

Slow Living - Relationships

Prendre le temps d’apporter une attention réelle au monde autour de nous, plutôt que de se laisser distraire par des choses que nous pensons avoir à faire, renforcera nos relations avec les gens qui nous entourent.

Eteignez votre téléphone lorsque vous êtes avec des amis pour être totalement concentré et avoir un réel échange les uns avec les autres. Prenez une photo de votre enfant, bien cadrée, dans une belle lumière, et ensuite posez l’appareil et soyez vraiment présent. Levez-vous 10mn plus tôt le week-end, et apportez à votre conjoint son café au lit. Supprimez les activités que vous n’appréciez plus vraiment, et passez le temps ainsi récupéré avec vos êtres chers. Dites non à tout ce qui éloigne votre attention de ce qui vous importe réellement.

Si la vie est très remplie, il se peut que vous ayez besoin de synchroniser vos emplois du temps avec votre moitié. Réservez une soirée par mois où vous cuisinez à tour de rôle, et prenez votre temps pour un repas tranquille. Faites des sorties en amoureux. Promenez le chien ensemble. Plutôt que de vous partager les tâches ménagères, faites les ensemble.

Prenez vous-même des rendez-vous. Des activités telles que aller voir une exposition, marcher nez au vent, aller prendre un thé dans un bel hôtel, faire un tour dans la grande roue, apprendre une nouvelle langue, nous reconnectent avec notre créativité et nos passions. Et si nous sommes plus heureux, les gens autour de nous le seront également.

La nature 

Slow Living - Nature

On a fait beaucoup de recherches et publié de nombreux écrits sur les bienfaits  qu’a sur notre santé le temps passé dans la nature. Mais parfois les jours passent, sans autre trajet que celui de sa voiture au bureau et du retour à la maison, et ce sans la moindre verdure en vue. Le slow living est une façon de se reconnecter avec la nature, de s’assurer que nous prenons le temps d’apprécier les plaisirs simples de l’extérieur.

Si vous avez un jardin ou une cour, cela pourrait être s’assoir sur  le perron pour prendre votre thé du matin en regardant les nuages. Ou bien planter des bulbes qui dormiront tout l’hiver, prêt à vous offrir leur explosion de couleurs juste au moment où vous en aurez assez des jours sombres et froids. Cela pourrait être une promenade quotidienne, dans le parc, dans la campagne, ou sur la plage, laissant votre rythme cardiaque savourer autant que vous ce moment de calme.

Les enfants, dans les pays développés, passent de moins en moins de temps à l’extérieur, mais nous savons que les jeux improvisés dans la nature leur donnent confiance en soi, augmentent la force physique, et aident au développement cérébral. Passez du temps avec vos enfants à sauter dans les flaques ou nourrir des oiseaux, impliquez les dans les petits travaux du jardin, apprenez leur les cycles de la nature.

Vivre lentement peut sembler inaccessible dans nos vies complexes, mais prendre le temps d’apprécier les petites choses, de considérer ce que la nature  a à nous offrir et ce que nous pouvons faire pour la protéger nous aidera à nous sentir plus connectés, et les pieds sur terre.

 L’éco-responsabilité

Slow Living - Sustainability

Il s’en suivra qu’avec plus de temps passé dans la nature va naître un plus grand désir de protéger notre environnement et les merveilles de notre planète. Une part essentielle du slow living est d’arriver à vivre en étant responsable et  en réduisant notre propre empreinte carbone.

Vivre de façon écoresponsable, cela peut être faire des efforts pour une maison zéro-déchets, ou simplement réduire sa consommation et être plus attentif à ce que l’on achète. Depuis les entreprises qui fabriquent nos vêtements, jusqu’aux méthodes utilisées pour faire pousser les produits que nous mangeons, le slow living nous demande de faire des choix qui ne nous aideront pas seulement à nous sentir en meilleure forme, mais qui aideront à minimiser notre utilisation des ressources.

Vous pouvez utiliser votre pouvoir de consommateur en achetant des produits venant d’entreprises  qui ont une solide ligne éthique ou qui utilisent des méthodes de production responsables autant que possible, et vous continuerez à vivre bien, dans une belle maison.


Minimalisme 

Slow Living - Minimalism

Être attentif à se sentir responsable de nos achats, c’est le mode de vie minimaliste de plus en plus populaire.  Cela n’implique pas seulement de faire attention à ce que nous achetons, cela signifie également de renoncer aux choses dont nous n’avons pas réellement besoin. Bon nombre d’entre nous passons un temps trop important à organiser et gérer une montagne de choses sans fin. Le slow living nous aide à redresser cet équilibre.

Si vous sentez que les choses que vous possédez vous étouffent ou vous empêchent de vivre librement, pensez à vous en débarrasser. Etudiez la possibilité d’une garde-robe minimaliste, avec peu de belles pièces de qualité qui remplacent les achats impulsifs faits à la va vite : vous perdrez moins de temps à vous demander quoi porter.

Il y a tant de jouets que vous ne voyez plus le sol de la chambre des enfants ? Mettez-en quelques-uns dans une grande boîte, et faites une rotation tous les mois, vous verrez la joie de vos enfants à redécouvrir chaque objet plutôt que de les oublier dans un fouillis ingérable. Ou mieux encore, faires don, par bienveillance, des jouets qui ne sont plus  adaptés à l’âge de vos enfants, ou dont ils ne se servent plus, ou bien vendez les sur ebay, et utilisez l’argent obtenu pour une sortie familiale.

Arrêtez de courir après le dernier gadget  ou le top des carrelages de cuisine, et à la place trouvez le moyen de vous contenter de ce que vous avez. Bien sûr, achetez les choses dont vous avez besoin et que vous aimez, mais achetez des choses qui ont une histoire, des choses qui vont durer .Des choses qui vous réjouissent. Faites prévaloir votre expérience sur les biens matériels. Vivre avec moins d’objets signifie qu’il y a moins à réparer et à ranger, et plus de temps pour les choses qui comptent vraiment. Et quand vous vivez plus simplement, vous ressentez plus intensément. Avoir moins peut être libérateur.


Rituel

Slow Living - Rituals

Le slow living suppose de se créer un espace pour des moments qui sont spéciaux et qui nous aident à trouver notre place dans ce monde. Les rituels, tout en restant simples, peuvent être des moyens significatifs de souligner non seulement les occasions spéciales, mais aussi des moments  de la vie quotidienne.

Allumez une bougie à l’heure du repas, passez une chanson le matin pour dire à vos enfants que c’est l’heure de s’habiller, plongez-vous dans un bain chaud à la fin de votre journée de travail, cuisinez quelque chose de bon et partagez  un « Friday Fika » avec famille ou amis (soit une pause-café à la suédoise).

Rien de sophistiqué, rien de compliqué, juste des moyens cool et simples de célébrer et d’être dans le moment.


Détox numérique 

Nous sommes de plus en plus dépendants de nos téléphones et divers appareils connectés, et avec la prolifération des réseaux sociaux, une bonne partie de nos journées peut être aspirée dans un tourbillon numérique sans fin.

C’est devenu si difficile d’éviter l’attrait omniprésent d’internet, que certaines personnes ont recours à une «  désintoxication numérique ». Que cela implique un week-end ailleurs et sans téléphone, ou la mise en place d’un jour par semaine sans écran, quelque chose est fait pour s’éloigner du monde digital.

Le slow living ne signifie pas vivre dans le passé, dans quelque scène bucolique imaginaire, mais il nous demande d’être conscient du temps et de l’attention que nous portons à nos appareils. Vous pourriez décider d’établir une règle « pas de portable à table » afin de pouvoir partager les conversations pendant les repas, ou bien d’éteindre tous les écrans à un certain moment de la soirée et prendre un livre à la place. Le temps que nous passons à naviguer sur le net pourrait être du temps pour s’occuper de la pile de courrier ou plier le linge.

S’éloigner de nos écrans ne libère pas seulement du temps pour des activités utiles ou de celles qui nous donnent le sentiment de contrôler nos vies, mais cela nous offre aussi plus de temps pour nos proches.

Si vous êtes fan d’Instagram, c’est peut être difficile de ne pas voir en chaque tasse de café ou arbre en fleur un post potentiel. Mais en limitant le nombre de photos que vous prenez, ou en dédiant une demi-heure par jour aux prises de vue pour ranger ensuite l’appareil, vous cesserez de vous sentir épuisé. Utilisez le ‘mode rapide’ sur l’appareil pour prendre un instantané, et profitez ensuite du moment. Planifiez vos publications sur les réseaux sociaux pour ne pas penser constamment à ce que vous devez faire. Partagez les images des choses que vous aimez, plutôt que d’organiser votre vie comme une série d’opportunités de photos.

Comment nous aider les uns et les autres à vivre plus simplement et avec plus de lucidité ?

Le mouvement du slow living, même s’il est bien intentionné, peut déboucher sur un sentiment d’inadéquation et d’insatisfaction chez les gens. Malgré l’accent mis sur la recherche du contentement, la vision d’une suite sans fin de maisons au parfait style minimaliste, ou d’enfants aux vêtements immaculés pratiquant de saines activités, peut parfois produire l’effet inverse.

Cela peut aussi sembler mono-culturel, laissant peu d’espace pour la différence ou la diversité, ou bien quelque chose que seules les personnes aisées peuvent accomplir.

Plutôt que de décrire le slow living comme le choix du style de vie parfait, nous préférons le voir comme un ensemble de valeurs à intégrer autant que nos vies nous le permettent. Nous ne vivons pas tous dans de belles maisons. La vie est compliquée, difficile, et parfois carrément pourrie. Mais nous pouvons éloigner un peu de stress et de pression en étant simplement attentifs aux choix que nous faisons. Nous pouvons promouvoir l’attention, le soin de soi,  et la responsabilité environnementale sans dépenser d’argent ni attendre que nos vies deviennent soudainement parfaites.

Le slow living est quelque chose pour lequel nous devons nous battre en douceur, sans nous ajouter de pression supplémentaire. Nous espérons que ce guide vous a apporté matière à réflexion ainsi que quelques idées sur la façon d’opérer quelques petits changements dans votre vie pour vous sentir plus heureux et vivre plus librement.

Vous pouvez retrouver nos interviews « Une voie simple » ici